ASSOCIATION LES AMI(E)S DE PETITE EGYPTE

Festival d'histoire Petite Egypte


Depuis son ouverture au printemps 2016, la librairie Petite Égypte, librairie généraliste ouverte à tous les publics, a choisi pour sa programmation événementielle de mettre l’accent sur les sciences humaines et sociales.
Faire le lien entre des chercheurs et le grand public est l’une des missions que nous nous sommes données à Petite Égypte.
Cette mission, nous souhaitons à présent lui donner une nouvelle envergure en proposant un festival d’histoire.
Organisé dans et hors les murs, en partenariat avec plusieurs médias, éditeurs et écoles, le festival d’histoire de la librairie Petite Égypte entend amener à vivre la fabrique de l’Histoire.
Les 22, 23 et 24 juin prochain, de nombreux historien-ne-s se réunissent pour parler des traces des expéditions militaires dans Paris, thème retenu pour cette première édition.
Quelles sont les traces parisiennes de ces guerres lointaines qui ont joué un si grand rôle dans l’histoire de France ? Le quartier de la « Petite Égypte », à Paris, doit son nom à l’expédition d’Égypte conduite par Bonaparte en 1798.
Les rues d’Aboukir, du Nil, le passage du Caire témoignent, au cœur de Paris, de la mémoire de cette grande campagne militaro-scientifique qui a annoncé celles de Morée, d’Algérie, de Crimée, du Mexique – pour ne rien dire ensuite des guerres de conquêtes coloniales.
Ce passé fait de la librairie Petite Égypte le lieu idéal pour réfléchir et faire réfléchir à la façon dont, depuis des siècles, la ville de Paris s’est située au centre d’un immense réseau d’expéditions et de voyages, alimentant ses habitants en savoirs et en rêves sur les espaces lointains du globe.
Faire de la librairie Petite Égypte un lieu de rencontres et d’échanges sur les modalités de diffusion et de réception des images du monde à Paris était une idée logique – et ce d’autant plus que, depuis une vingtaine d’années, les recherches se sont multipliées, en histoire et dans l’ensemble des sciences humaines, sur les procédures de fabrique de l’altérité.
Le promeneur parisien déambule au milieu d’innombrables souvenirs de batailles des quatre coins du monde.
Ces batailles ont autrefois été célébrées, racontées, mises en scène à travers des spectacles, des statues, des monuments, des trophées.
On les a oubliées et, avec elles, l’ensemble du régime d’émotions qui en ordonnait la compréhension.
Dans le lieu privilégié de la Petite Égypte, nous pouvons raconter non seulement ces histoires oubliées mais aussi l’histoire même de ces oublis.
Pendant trois jours, conférences, interviews radiophoniques et balades sont proposées gratuitement.
26 historien-ne-s ont répondu à l'invitation de la Librairie Petite Egypte et de Sylvain Venayre (historien, co-organisateur du festival), plusieurs médias et journalistes (France culture, la revue Histoire) apportent également leur expertise pour repartir sur

Informations sur ce projet

  • Porteur ASSOCIATION LES AMI(E)S DE PETITE EGYPTE
  • Date Du 22 Juin 2018 au 24 Juin 2018
  • Type aide Action de Formation et de Professionnalisation des acteurs de la chaîne du livre
  • Localisation Ile de France
Voir aussi le site dédié aux actions culturelles soutenues par la Sofia